Anges et listes (Agendadoux)

Publié le par Joëlle Pétillot

< irrésolutions. Que dire aux anges ? Ils passent, et n'écoutent jamais. Pas moyen d'en placer une. Sans doute pour ça que chacun se tait.

Le temps file. Les bas aussi. Réparer ? Pas question :  ni horloge, ni talon. Que des erreurs d'aiguillage.

Le fil du rasoir ne coupe pas l'ennui. Dommage.

Cent fois sur le métier remettre son outrage. La capacité d'indignation, c'est comme une demi-mondaine en 1900 :  ça s'entretient.

Le destin, mais oui, le destin !  puisqu'on vous dit que tout est écrit ! Ah bon ? Si je tenais l'auteur...

Pour les mauvais souvenirs, ne pas oublier de perdre la mémoire.

L'hiver, une procession de froid.

Embrasse moi, oiseau d'hiver, plumes tremblotantes au vent, tache mouvante sur la neige. Donne moi un bon gros bec.

Avez vous remarqué que longtemps, le poids des bébés s'exprimait en livre ? "Le petit pesait cinq livres... Ma mère a mis au monde une gamine de huit livres..." Nos grands mères accouchaient de bibliothèques. Les pauvres.

T'aimer à corps perdu, à peau offerte, à langue gourmande, et rire pendant l'amour, mais si, on peut, pour pouvoir écrire, dans ce journal si intime que personne ne le lira jamais, ce journal tenu de nos caresses : "longtemps je me suis couchée de bonheur".

Ah, le voilà ce voeu pas pieux qu'il faut faire à tous les gens de peu, mes semblables, mes frères. Je souhaite à tous ceux que la vie laisse trop longtemps debout pour de mauvaises raisons de faire de leur couette une île partagée, une mer agitée à forte sur ouest-irlande et nord-irlande, et de corriger un max les données des variations saisonnières pour leur seul bénéfice.

L'égoïsme divisible, le meilleur.

5 Janvier, déjà... L'an neuf commence à s'user.

Et demain, tout recommence.






Anges et listes (Agendadoux)

Publié dans Réflexions-fêtes

Commenter cet article

Paisant 27/04/2017 00:17

C'est accrocheur et bien vivant, bravo ! ;)
Damien

Ryko Marty 30/01/2014 17:48

On donne le poids d'un enfant en livres moins longtemps que son âge en mois. Pourtant, dire "je suis un grand enfant de 708 mois" ne te renseignerait guère sur ma vétusté. Quant à mon poids en livres, je te fais grâce de la conversion.

Ryko Marty 19/01/2014 00:30

Agenda de Ryko. Penser à venir ici toute heure pour colorer mes nuits.