Eparpillements et autres notes incontrôlables

Publié le par Joëlle Pétillot

Alerte chez les facteurs cathos : le cachet de la poste n'a plus la foi.

On peut peindre la musique. Parfaitement. A petites touches de piano, en noir et blanc.
A claire voix.

L'opposition des contraires est au parti unique ce que la voie droite est au trottoir de gauche.
Surtout quand souffle une brise dominante, une brise de tête.

Je fais des tomates confites. Il y a une croix au milieu des tomates, quand on les ouvre. Pas toutes, mais certaines.
Celles-là, elles sont confites en dévotion. Pourtant, le goût est exactement le même. Pas meilleures.

Allez comprendre.

Quand le lundi ressemble à un dimanche, le temps ne rétrécit pas, au contraire. Tous les vieux vous le diront.


L'escargot est méconnu. Il en bave continuellement, et ne se suicide jamais. Peut porter l'équivalent de plusieurs fois son poids.
Sûr, pour ce qu'il est gros au départ...


L' aube a du charme, même difficile. On la dit alors aube-épine.

Alerte à la bourse : les gens du voyage n'ont plus la cote. Rom, unique objet de mon ressentiment ?
De toutes façons, faut pas jouer. On perd toujours à la roulotte.
Cette société, à force de gommage des différences, elle va devenir du rien.
Société anonyme.

Une bière frappée au coin du bon sens ne rend pas forcément intelligent. Mais le houblon, c'est bon.
Ca fait dormir, il paraît.
Donc on peut être intelligent en dormant. CQFD.
Quoique certains députés, à l'assemblée, quand ils tapent le roupillon...

Finalement, je vais prendre un café.

Publié dans Réflexions-fêtes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Colette 27/05/2017 13:57

J'aime aussi quand tu es incontrôlable.
Emue aussi de rencontrer Ryko ici.

Ryko Marty 22/02/2014 10:33

Ce matin, le ciel est monochrome. Mais son bleu me va.
Il a eu toute la nuit pour dessiner une magnifique fleur de givre sur le carreau.
Quelque chose cloche : il y a des chats sur le toit et des souris sous la mansarde.
Il m'a semblé très important de le dire ici et maintenant.