Article publié depuis Overblog et Facebook

Publié le par Joëlle Pétillot

 

Publié dans poésimages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BARBIER 13/10/2017 18:58

mes compliments

Bruno FortuneR 06/10/2017 14:17

Mais qui t'es pour écrire comme ça? Une interligne de vie?

Joëlle Pétillot 06/10/2017 14:51

Une vivante, Bruno. ;-)

Eric Costan 05/10/2017 18:29

Tu n'iras pas prendre cet escalier.
Tu resteras légèreté du matin.

Joëlle Pétillot 06/10/2017 11:49

J'essaie, Eric. Merci à toi.

sophie marie Van der Pas 05/10/2017 17:56

On ouvre étrangement les yeux dans l'interligne de la vie! très beau!!

Joëlle Pétillot 06/10/2017 11:51

J'aime les sas, les entre-deux, les parenthèses, l'entre-chien-et-loup les moments où l'illusion d'être seule de façon sereine est complète, comme à cette heure, justement. Merci Sophie.