Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Joëlle Pétillot

Contre-azur

Illustration de Suzuki-Sho-Nen,  Lune.

Vivre est un appel, une convocation où l’entité répond : « absent ».

Un fleuve paré d’arbres qui le cachent, une dérive de résonance, le chant de l’eau noyé dans la musique des branches.

Les oiseaux posent, en rajoutent, saupoudrent leur note à contre-azur. Une partition où seules s’écrivent des rondes, solides, ineffaçables, sur quatre temps. Et la première d'entre elles boit en profondeur une chorale de nocturnes : questions informulées, réponses tremblotées, dialogues inconnaissables.

Comme elle demeure douloureuse, cette longue déchirure de chasseurs dans une nuit barbelée d’étoiles où il suffit de regarder pour se déligoter du paraître. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clément G. Second 13/03/2018 18:56

Cet appelé qui s'éclipse à même la splendeur visuelle et audible, de quelle autre façon, d'ici envisageable à peine, le sentirions-nous, le chanterions-nous s'il ne nous manquait pas ? Votre poème et son alliée photo, chère Joëlle, combien ils me remuent.

Colette 13/03/2018 15:21

Magnifique*******