Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Joëlle Pétillot

Bonnes feuilles

Élever la main pour que  l'univers se taise.  

Soudain, le plus rien des mots accoisés. Juste leurs courbes sur du blanc, la valse d'encre sur un livre. 

Quelque part, des voix. Sur l'écran, des voix. En soi, des voix.

Couper le choeur sifflant  de ces ombres soudées par la peur et le besoin de faire savoir. Oui, oui, vous existez. Mais acceptez en la brièveté, oubliez moi.

Les pages tournées, seule musique. Le regard parle, l'absence sourit. 

Je lis.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

C.-L.Desguin 17/03/2019 20:50

et l'odeur du papier, si subtile

bruno FortuneR 16/03/2019 10:26

Et quand bien même je le voudrais je ne pourrai oublier te lire.

Alain Nouvel 15/03/2019 19:52

Beau texte ! Et tellement sino-japonais ! Figure-toi que moi aussi, je me suis remis à lire sur papier ... FB et le net ne me suffisaient pas. J'avais envie de "rencontrer quelqu'un", de pénétrer dans la subjectivité d'une élaboration imaginaire ... Je ne sais si c'est de cela que tu parles, voici, en tout cas, mon interprétation de ton texte, si délicat et fragile. Ps, c'est "Petits oiseaux" de Yôko Ogawa que je lis ces temps-ci. Bises !