Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le gisant drapé du sommeil des pierres, divisé par son épée, flanqué de la gisante mains jointes sur les plis d’une robe sage que nul ne troussa jamais. Et surtout pas le gisant : bien en peine. L’éternité serait un des noms de l’ennui.

Après un certain temps écoulé non pas sans honte, (ma vie de distraite en génère à foison) mais sans honte notable, il advint donc pas plus tard qu’aujourd’hui… un message. Et tout a basculé. Préambule : je choisis mes amis FB avec prudence, voire subrepticité...

Posé dans l’oblique du soir, il y a cet or presque rouge qui pointille les hauteurs, toits ou falaises. Un silence, celui qu’on reconnaît à la netteté des choses, au froid des contours. La mer a monté, les bateaux oscillent sur une absence, celle du vent....

Aux grillons qui s’invitent la nuit d’été pâlie d’étoiles la tache de soleil qui lève le chagrin au regard où pas un atome ne ment aux rêves assignant le matin pour mieux s’y perdre je demande que la paix soit ici et que la lumière magnanime dépose sur...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>