Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Japon, mémoire de vent. Kyoto.

Japon, mémoire de vent. Kyoto.

 

Japon, mémoire de vent. Kyoto.
Japon, mémoire de vent. Kyoto.
Japon, mémoire de vent. Kyoto.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Joëlle Pétillot


Voir le profil de Joëlle Pétillot sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
Je découvre, Joëlle, que vous y étiez en même temps que moi ou presque!! Voyage exceptionnel, initiatique (apprendre à penser depuis l'ailleurs, écrit Corinne Atlan) dans "L'empire des signes" (Barthes) et vos photos et vos mots l'expriment à merveille et me parlent intimement. Tendres pensées, G.
Répondre
M
Le langage des photographies est universel, il me semble, et pourtant, à chacun, la photographie parle différemment. De mots,de pleurs ou de rires, de silence...
Répondre
M
On ne peut pas lutter contre le temps, il se dit et se vit....
Répondre
C
Tes mots, si forts, on réveillé ma mémoire, les couleurs, les sons, tout le cinéma japonais a ressurgi. c'est vrai que là-bas, le temps n'a pas le même rythme, la même odeur, la même couleur. On a beau savoir la violence, les yakusai, avoir vu l'Arc et bien connaître son Kyochi sur le bout des cils, c'est Ozu qui dépasse avec son pote Naruse... merci Joëlle pour ce beau voyage, il va bien avec les tritons découverts dans l'étang ce matin !
Répondre
J
Et merci de ton passage, Christina, surtout pour des mots aussi justes et forts, auxquels tu penses bien que j'adhère ô combien !
C
Pas d'inquiétude, dans l'éternité, on parlera tous la même langue..
Répondre
C
Énigmatiques occurrences, mais comme fluides – comme en passant. On y revient... Japon si loin, si près sans doute. Merci Joëlle de nous y mener avec vous.
Répondre
J
Oh ne doutez pas que vous y étiez, Clément. Forme papier .
C
Les photos sont belles, chacune d'elles pourrait se passer des mots. Et les mots sont très beaux, pourraient se passer des photos. C'est dire si tout me parle ********
Répondre
J
Alors, si tout te parle, je me tais. *****
B
Quel commentaire si bien tourné que j'ai beau tourner le mien dans tous les sens….pas mieux!!!
M
J'aime beaucoup "Ici le temps lui même parle une autre langue "
Répondre
J
Merci infiniment, Michèle.
E
Sur le jeu, tu prends les noirs ou les blancs finalement?
Répondre
J
Les gris.