Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je demande

Je demande

Aux grillons qui s’invitent

la nuit d’été pâlie d’étoiles

la tache de soleil qui lève le chagrin

au regard où pas un atome ne ment

aux rêves assignant le matin pour mieux s’y perdre

je demande

que la paix soit ici

et que la lumière

magnanime

dépose sur la pierre un sang de vitrail.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Joëlle Pétillot


Voir le profil de Joëlle Pétillot sur le portail Overblog

Commenter cet article
S
sur la pierre un sang de vitrail! magnifique! la tache de soleil qui lève le chagrin! Il a une tristesse sourde que je ressens... le poème est si beau, pour cet espoir de paix!
Répondre
C
Ah si je pouvais vous écrire que vous êtes exaucée.<br /> Il me semble pourtant, souvent, que la sincérité sans mélange de certaines prières, quel que soit le signe sous lequel elles jaillissent, leur fait porter en elles leur propre accomplissement. <br /> Chère Joëlle... Je n'arriverai jamais à croire que l'énergie de l'aspiration se perde dans l'oubli des bas-côtés interstellaires !
Répondre