Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Joëlle Pétillot

Champs de bruine

La fenêtre est tendue d'un fin rideau de pluie.

La voix laboure un champs de bruine

Tandis que sur mes lèvres

En brise-bise

S'impriment les dentelles de l'eau.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Pour une fois que je trouve la bruine agréable... Merci !
Répondre
B
Tu bruines décidemment très bien,
Bruino
Répondre
C
Rien de trop, rien ne manque.Tout y va et vient admirablement entre effectif et potentiel ; quelle tessiture poétique ! Et je vois en "un champs" comme un génial oxymore numéral*****
Répondre
A
Champ de bruine, comme vous y allez, Madame ! Chant de bruine, plutôt ? A moins que ce champ ne fasse écho à ... Un champ de ruine ?... Mais je n'irai pas plus loin, c'est "miné" ! Bisous.
Répondre
E
Je te l’envie.
Répondre
A
J'y suis. Et me revient une chanson de Barbara : Pierre. Merci Joëlle :-)
Répondre
J
...plus beau compliment. Pfff, quand la messagerie s'emballe...
J
Merci infiniment, Amélie. Je ne pourrais pas imaginer plus bea