Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Joëlle Pétillot

Petite tête

Si tu pouvais 

ne plus battre sur la vie douce

chercher ailleurs

Si 

sonne comme une presque fin

de la gamme de la douleur

 

Éparpille 

vite

fais de moi un lambeau

lapide

je suis prête à te donner la pierre

 

mais je sais

ce ne serait plus drôle

je sais

 

Tu vas la refuser.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Absolument, chacun la sienne.
Oh comme je l’aime celui-ci !
Répondre
E
Et l’émotion peut se faufiler, en finesse.
J
Merci Eric. Pour une fois, écrit sans trop de décalage entre le ressenti de la couenne et le reste...