Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Guetteur d'azur

Ouessant.

Ouessant.

Un pays de guetteur avec de la fierté

dans les roches plurielles

les ombres y sont blanches d’écume

les regards de l’eau appuyés 

 

un rapace

tout oiseau qui a faim le devient

cercle son vol de chasseur

tu es loin déchireur de nuées

je marche fourmi lestée d’horizon

sur un chemin solide

gommant le crayonné du rêve

pour m’endormir

oublieuse du vivant

 

on se retrouvera un autre jour

je te verrai planer ta faim aux larges ailes

tu ne te poseras pas sur mon poing tendu

mais l’appel comme il sera clair au cœur des aurores

 

je ne sais pas contre quoi je crie

 

 

je veux juste que ça monte.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Joëlle Pétillot


Voir le profil de Joëlle Pétillot sur le portail Overblog

Commenter cet article
H
C'est amusant... J'étais moi-même en Finistère en Octobre. Mais la résonnance de ce poème l'aurait été tout autant si je n'y étais pas allée récemment... Le titre m'a interpellée, tout comme les mots et la tonalité du texte avec ces derniers mots, forts, qui closent le poème. J'aime beaucoup votre manière de dire les choses... C'est un peu comme si vous étiez là sans y être, par petites touches de légèreté, et d'être là tout à fait poétiquement. Merci du partage !
Répondre
J
Merci beaucoup Hayat ! Bel et bien écrit sur place, le jour même de la photo. Donc présente. Car comment ne pas l'être à Ouessant. Amitiés