Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La nuit en couleurs

Elles rugissent, et nous tremblons

Elles rugissent, et nous tremblons

Le vent en nous, le vent dehors. Il y a une fausse paix entre deux vagues, un faux silence dans le vacarme. Le tourbillon bat les cordages, le bateau plein d’âmes terrées... Il y a des choses qui tombent, les machines cognent, battent les tempes, et l’eau...

En savoir plus

Malice au pays des...

Malice au pays des...

Les pies phénomènes

Les pies phénomènes

Elles traversent le jardin d'un vol sautillant et pressé, branche bien horizontale en bec, solidement tenue. On s'affaire, et ce n'en n'est pas une mince que de se construire le studio qui va bien, confort maxi et remplissage à l'avenant, pour la petite...

En savoir plus

Dégage

Dégage

Il m'a dit : "barre-toi". J'ai tracé, obéissante, avec un fin pinceau de soie, une ligne diagonale à l'encre de chine, depuis la racine des cheveux jusqu'au dessus du pied. Ainsi rayée des choses, j'ai marché. Plus personne ne me voyait, même pas moi....

En savoir plus

L'enfant-lumière

L'enfant-lumière

Tu es un enfant-regard… …à qui la vie a joué un tour, pas de bon goût. Et pour la remercier, là où d'autres seraient amers ou butés, tu souris. En toi je devine des moments difficiles : tes mots ne t'obéissent pas. Ils piétinent comme de sales gamins...

En savoir plus

Variations et petites cassures

Variations et petites cassures

Les draps froissés sont susceptibles. Ils s'effacent en mille plis qui soulignent les ruptures. Mais pourquoi dit-on "rompre avec..." quand on rompt toujours contre, ou loin de ? Quoique. Privez le de "avec", et le "rompre" devient martial, sonne du clairon,...

En savoir plus

Sacré job

Sacré job

Cher non-journal Ce noir m'ennuie. Il est profond, sans âme, rongeant dans son infinitude. L'obsédant silence du rien, l'abyssal vertige du non-être, et moi au milieu comme un con. Trop longtemps que cela dure. J'aimerais œuvrer, mais cet abîme en moi...

En savoir plus

La bête en moi

La bête en moi

Ce n'est pas moi, c'est la bête en moi qui pleure. Celle que je n'aime pas, cette inconnue qui fait tout à l'envers, farouche petite ennemie qui ricane dans un miroir perpétuel. Poubelle de l'âme, vide-poches de l'âme, rempli de pensées noircies comme...

En savoir plus

Petites misères violettes

Petites misères violettes

Si une femme maigre avec sourire surdoté, mais peu de lèvres, vous dit au détour d'une conversation : je m'inscris en faux , en secouant son drôle de voile noir... Barrez-vous ! --------- Parlons, parlons beaucoup, à débit frénétique. Remplir les blancs,...

En savoir plus

Dessous chiqués

Dessous chiqués

Chacun sait que les dessous affolent : la dentelle nacrée sur une chair rose, la noire dont les méandres savants révèlent la blancheur , les bretelles souples et satinées glissant avec tant de grâce sur une épaule offerte; tout attire la lèvre gourmande,...

En savoir plus