Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le rire du monde

Shichi-go-san.

Shichi-go-san.

Schichi-go-san. Fête des enfants, où les filles de trois et sept ans, et les garçons de cinq, vont au temple en habits traditionnels. Fixé au 15 novembre. Lettre entrouverte à vous, mes petites-filles. Tissé bout-à bout, mon temps de vous est fait d’attente...

En savoir plus

Japon,mémoire de vent 3, L'ogre-ville.

Japon,mémoire de vent 3, L'ogre-ville.

Japon, mémoire de vent 2. Hakone

Japon, mémoire de vent 2. Hakone

Japon, mémoire de vent. Kyoto.

Japon, mémoire de vent. Kyoto.

Prague 3, clap final. Envers des endroits, bulles d'air fin...

Prague 3, clap final. Envers des endroits, bulles d'air fin...

Prague 2. Déconcertino, sol majeur...

Prague 2. Déconcertino, sol majeur...

Prague, fenêtres sur jour. Ou presque

Prague, fenêtres sur jour. Ou presque

C'est un moment où la lumière joue sur les fenêtres, dore le bleu, déforme le jaune, s'amuse à poser des torsions sous les sourcils martiaux, coraliens, disciplinés, des vitres aux rectangles sévères. Mais la lumière s'en tape, de la rectitude. Et elle...

En savoir plus

Carnet des lointains ailleurs - 4 - et dernier

Carnet des lointains ailleurs - 4 - et dernier

Les marches volent vers la colline. En haut un temple immémorial oppose son immobilité à la mouvance des hommes. La vague monte et descend dans un glacis de sons et de couleurs mêlées. Le petit sanctuaire, au bout de la montée, n'est qu'une étape. Elle...

En savoir plus

Carnet des lointains ailleurs -3-

Carnet des lointains ailleurs -3-

Ce pourrait être une fable : la lanterne et le coffre-fort... Celui-ci, lisse et imbu de sa modernité avec sa poignée métallique, paraît narguer la pierre. La pierre s'en fout : lanterne droite dans son absence de botte, coiffée d'usure noble et de correction...

En savoir plus

Carnets des lointains ailleurs -2-

Carnets des lointains ailleurs -2-

La divine parenthèse entre l'immense et le regard, notre œil-papillon de nuit attiré par la lumière, tandis que l'œil du dedans en curieux incontrôlable va chercher l'inconnu, la parole muette, au cœur du noir. Un or caché, une soie, la perfection des...

En savoir plus