Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Créons, crayons...

    16 janvier 2019 ( #poésimages )

    Je m’endors lorsque toi tu veilles Drôle d’amour si loin venu Qui fait de toi mon inconnue Familier sourire d’écran Viens t’en mon rêve, mon abeille Si loin et de mon sang pourtant Pour jouer à cloche-merveille Avec le vent Comment le dire dans ta langue...

  • Petite chronique des grandes hontes- 28- Langue des signes : affreux affres

    03 janvier 2019 ( #Petite chronique des grandes hontes )

    Il y a bien des années, je consacrai plusieurs mois de ma chienne de vie à l’apprentissage de la Langue des Signes. Autant dire propulsée dans un monde sis quelque part entre Orion et Alpha du Centaure, vers un point de la galaxie où personne ne vous...

  • Contre-azur

    13 mars 2018 ( #poésimages )

    Illustration de Suzuki-Sho-Nen, Lune. Vivre est un appel, une convocation où l’entité répond : « absent ». Un fleuve paré d’arbres qui le cachent, une dérive de résonance , le chant de l’eau noyé dans la musique des branches. Les oiseaux posent, en rajoutent,...

  • La sirène enrhumée

    01 mai 2017 ( #Histoires pour petits )

    Dessin : Françoise PAGNON Au plus profond du plus profond des océans, très loin sous la mer, vivait une adorable petite sirène, blonde. Elle habitait avec ses sœurs dans un palais d’écume, et soignait avec amour son jardin de coquillages où nageaient...

  • Sillons, rides et parchemins...♪♫♪

    04 septembre 2015 ( #Réflexions-fêtes )

    Rivoli, pas loin de Concorde. Je traverse la foule, ou je la suis: difficile à dire tant le flot est mouvant. On m'attend, mon pas sonne en silence sous les arcades vénérables mangées de touristes, de klaxons, d'éclats de voix, de verres, de rires. Au...

  • Lutine moi à l'...en vers

    05 juin 2015 ( #Trousse-chemise )

    Dédié à un Chôme, et aux mânes deToulet. - Ne sois pas timoré - Je fais ce que je peux - Je me suis délacée - C’est que je crains de ne… - Je te veux audacieux - Ce n’est pas ma nature - Inventif et classieux - Tétanisé, c’est sûr - Je veux que tu m’embrasses...

  • Les cieux à mer

    08 avril 2014 ( #poésimages )

    Répondre au Bout de la Dune. Il attend.

  • Dégage

    27 février 2014 ( #poésimages )

    Il m'a dit : "barre-toi". J'ai tracé, obéissante, avec un fin pinceau de soie, une ligne diagonale à l'encre de chine, depuis la racine des cheveux jusqu'au dessus du pied. Ainsi rayée des choses, j'ai marché. Plus personne ne me voyait, même pas moi....

  • Je perds tout

    15 février 2021 ( #Poésimages )

    Je perds tout en ce moment. L’inachèvement bonde de l’intérieur là dans ma main Oh la rongeante aridité la vie cascade à partir des paumes trouées stigmates d’où coulent les pierres unes à unes, qui ne serviront jamais. l’envol douloureux de corbeaux,...

  • Au moins essayer

    03 mars 2021 ( #Poésimages )

    Tes mots dans mes paroles ton bleu dans mon azur tes lignes dans ma main ton air dans mes poumons ton rêve dans ma nuit ton sommeil sur ma veille tes pas dans mes chaussures tes pleurs sous mes paupières tes ongles que je ronge ta peau qui me démange...

  • L'ombre-aile

    30 août 2019 ( #Poésimages )

    Aimer le monde au bouclé du bruit des fontaines, lever des cercles d'or qui dévorent l'espace jusqu'au bord. Tu le fais avec la lumière qui géométrise ta paume ; cette main de délicatesse où les tirets s'impriment, intrigants dans leur fixité. Le silence...

  • Dresseur de gouffres

    20 mai 2019 ( #Rudy )

    A Rudy. Voilà un petit collage pour illustrer notre devise, tu sais : "nous deux contre le monde entier". J'avais écrit cela dans le premier écrit que tu as inspiré, cet "enfant-lumière" qui a eu plusieurs vie, ce qui pour moi est une grande fierté. Rudy,...

  • L'oiseleuse

    22 mars 2021 ( #Poésimages )

    La lune blanche parle à la nuit une nuit belle comme le jour l’oiseleur a mis l’ange en cage alourdi d’inutile envol Le porteur d’ailes mâche et remâche la valeur déceptive d'une langue pétrifiée. En bas la pluie vernit les toits avec une douceur d’avril....

  • Les corbeaux

    03 avril 2021 ( #Poésimages )

    L’azur caisse de résonnance pare au rebond des noirs oiseaux. La chanson rauque grignote la colline coupe le silence de soie en déchirures sonores. Un crépuscule horticole plante les étoiles pâles sans alignement l'aléatoire sourit de ces semis rebelles...

  • Orisha

    22 avril 2021 ( #Poésimages )

    Matins-grains aux ombres filantes mille saisons, mille chemins ce futur lourd qui m’enracine trop de possibles et je choisis l’immobilité le rêve ne console pas d‘une vie embryonnaire et provoque des regrets d’esquisse devant un tableau *** Sur ces routes...

  • Rire soldat

    27 mai 2021 ( #Poésimages )

    Haut, plus haut cacher sa faim d’orgueil s'élever comme une montgolfière avec ce qu’il faut d'indifférence féconde pour abriter ses voracités retomber vivante en plein vol et tabasser tout ce qui empêche. L'azur de joie, la récompense l'eau du chagrin...

  • Éos

    10 février 2021 ( #Poésimages )

    Avancer dans les cils rebelles des dunes au centre, une lumière brisée d'ailes le monde se regarde comme à travers une vitre mouillée les noms ricochent en faisceau Tombe alors le surnuméraire sous l'ourlet de la nuit grignoté d'aurore à coup de becs...

  • La touche étoile

    11 mars 2021 ( #Réflexions-fêtes )

    Dessin de Ryko Marty. A vec quelle aiguille écrit-on un livre d'heures ? La petite ou la grande ? Prendre le temps de bien y réfléchir. Faire le tri dans mes contacts, mais ne pas rayer le baiser : celui là, je l'aime vraiment. Pour cela, appuyer sur...

  • Perséphone

    23 juin 2021 ( #poésimages )

    Qu’elle était belle, dressée au milieu du pré d’or droite et sombre ses pétales intrigants bleus de rayons l’oblique du soleil faisait d’elle un vase couleur du passage cri noir dans le silence brodé de vent. Les rires abolis de mes compagnes ont reculé,...

  • Chère maladie

    25 janvier 2021 ( #Poésimages )

    Mes premiers gestes avec toi attendaient ce passage de la maîtresse qui remplissait l’encrier depuis un contenant à la brillance grisée, muni d’un petit bec d’où s’écoulait la source violette qui donnerait ces courbe -rivières, bien posées ou le mieux...

  • Saint Quay Portrieux, 30, rue de la fontaine.

    13 février 2015 ( #poésimages )

    J'appartiens à un pays qui restera toujours dans mes veines, mes artères, mes muscles et mes os. Un endroit où la mer, comme toutes les mers du monde, ne se ressemble jamais. Où les saisons se donnent rendez-vous en une heure. J'appartiens à l'odeur si...

  • Chronique ta malle, Patrice Maltaverne

    14 février 2020 ( #Chroniques "Le bal des choses immobiles " )

    Publié par les Éditions Alcyone dans sa collection Surya, "Le bal des choses immobiles" (beau titre) est le premier recueil de poèmes édité de Joëlle Pétillot, après plusieurs romans parus par ailleurs. Il s'agit d'un assez court recueil de poèmes en...

  • Petite chronique des grandes hontes -29- Je t'aime, moine...

    10 juillet 2019 ( #Petite chronique des grandes hontes )

    C’est une histoire de capucins. Pas les lièvres : les moines. Introduction allitérative s’il en fut : ceci se passait en Sicile. Trois acolytes : mon blanc chevalier, notre meilleur ami et votre servante. D’Agrigente à Sélinonte, éblouissement. Mer bleu...

  • Minotaure

    28 juillet 2021 ( #Poésimages )

    Dessin de Fred G. Fred G Je suis un amalgame d’où gicle la terreur, un monstre nu. Les cris de tous les morts par ma dévoration hantent les parois au noir du labyrinthe broyé de sang et d’os. Longtemps, les gardiens m’abreuvent et me nourrissent dans...

  • Peau d'archange

    30 novembre 2020 ( #poésimages )

    À chaque cil des archipels la soie de la déroute le satin des défaites une ombre diagonale l’île d’enfance revenue de près terre de longue mémoire posée à l’angle de l’espoir. *** toute une vie et au-delà dictée enroulée d’empreintes de pas *** Les oiseaux...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>