Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Écrits d'écrits

    09 mai 2019 ( #Écrits d'écrits )

    Aimer un livre et le faire savoir n’est pas chose aisée, quand on connaît l’auteur ; encore que ce terme de « connaître » s’avère inapproprié, une vie n’y suffit pas toujours. Mais voilà : dès que nous nous lûmes, nous nous plûmes, et ceci se conforta...

  • Vogue vague

    02 mai 2019 ( #poésimages )

    J’avance sans savoir, comme on vogue. Il bruine doux sur ma vacuité, et j’imagine qu’il pourrait suffire d’élever une main pour que le monde fasse silence, sans même un murmure de rivière, une brise feuillue, un pépiement. Mais il resterait les vivants,...

  • Carambole ♪♫♪♫

    20 mars 2019 ( #Trousse-chemise )

    Parais, que je te carambole Que je te titille et te morde Que je te parle en paraboles Viens un peu là que l’on s’accorde Ton mi et mon ré accolés L’accord parfait en lit majeur La demi-pause supposée Sera décomptée au vainqueur Viens là que je te chromatise...

  • Bonnes feuilles

    15 mars 2019 ( #poésimages )

    Élever la main pour que l'univers se taise. Soudain, le plus rien des mots accoisés. Juste leurs courbes sur du blanc, la valse d'encre sur un livre. Quelque part, des voix. Sur l'écran, des voix. En soi, des voix. Couper le choeur sifflant de ces ombres...

  • Chien de nuit

    18 février 2019 ( #poésimages )

    Un jour la bouche rendit un bruit de caillou. Les larmes avaient fui ailleurs, plus assez de force pour monter aux yeux. La main posée sur la poitrine ne recevait que du vide, rien ne battait. Sauf ces craquelures, les cendres mêlées à la terre, du sang...

  • Créons, crayons...

    16 janvier 2019 ( #poésimages )

    Je m’endors lorsque toi tu veilles Drôle d’amour si loin venu Qui fait de toi mon inconnue Familier sourire d’écran Viens t’en mon rêve, mon abeille Si loin et de mon sang pourtant Pour jouer à cloche-merveille Avec le vent Comment le dire dans ta langue...

  • Petite chronique des grandes hontes- 28- Langue des signes : affreux affres

    03 janvier 2019 ( #Petite chronique des grandes hontes )

    Il y a bien des années, je consacrai plusieurs mois de ma chienne de vie à l’apprentissage de la Langue des Signes. Autant dire propulsée dans un monde sis quelque part entre Orion et Alpha du Centaure, vers un point de la galaxie où personne ne vous...

  • Contre-azur

    13 mars 2018 ( #poésimages )

    Illustration de Suzuki-Sho-Nen, Lune. Vivre est un appel, une convocation où l’entité répond : « absent ». Un fleuve paré d’arbres qui le cachent, une dérive de résonance , le chant de l’eau noyé dans la musique des branches. Les oiseaux posent, en rajoutent,...

  • Rêve par rêve

    30 novembre 2017 ( #poésimages )

    Rêve par rêve Se taise enfin la terre sous le pied nu La brûlure du regard blessé de rayons durs L'orage écartelé Quand on voudrait l'épure L'ange hurleur posé sur les seuils endormis Les serpents de la peur aux charges des fusils Se taisent enfin les...

  • La sirène enrhumée

    01 mai 2017 ( #Histoires pour petits )

    Dessin : Françoise PAGNON Au plus profond du plus profond des océans, très loin sous la mer, vivait une adorable petite sirène, blonde. Elle habitait avec ses sœurs dans un palais d’écume, et soignait avec amour son jardin de coquillages où nageaient...

  • Sillons, rides et parchemins...♪♫♪

    04 septembre 2015 ( #Réflexions-fêtes )

    Rivoli, pas loin de Concorde. Je traverse la foule, ou je la suis: difficile à dire tant le flot est mouvant. On m'attend, mon pas sonne en silence sous les arcades vénérables mangées de touristes, de klaxons, d'éclats de voix, de verres, de rires. Au...

  • Lutine moi à l'...en vers

    05 juin 2015 ( #Trousse-chemise )

    Dédié à un Chôme, et aux mânes deToulet. - Ne sois pas timoré - Je fais ce que je peux - Je me suis délacée - C’est que je crains de ne… - Je te veux audacieux - Ce n’est pas ma nature - Inventif et classieux - Tétanisé, c’est sûr - Je veux que tu m’embrasses...

  • Saint Quay Portrieux, 30, rue de la fontaine.

    13 février 2015 ( #poésimages )

    J'appartiens à un pays qui restera toujours dans mes veines, mes artères, mes muscles et mes os. Un endroit où la mer, comme toutes les mers du monde, ne se ressemble jamais. Où les saisons se donnent rendez-vous en une heure. J'appartiens à l'odeur si...

  • Les cieux à mer

    08 avril 2014 ( #poésimages )

    Répondre au Bout de la Dune. Il attend.

  • Dégage

    27 février 2014 ( #poésimages )

    Il m'a dit : "barre-toi". J'ai tracé, obéissante, avec un fin pinceau de soie, une ligne diagonale à l'encre de chine, depuis la racine des cheveux jusqu'au dessus du pied. Ainsi rayée des choses, j'ai marché. Plus personne ne me voyait, même pas moi....

  • Chère maladie

    25 janvier 2021 ( #Poésimages )

    Mes premiers gestes avec toi attendaient ce passage de la maîtresse qui remplissait l’encrier depuis un contenant à la brillance grisée, muni d’un petit bec d’où s’écoulait la source violette qui donnerait ces courbe -rivières, bien posées ou le mieux...

  • Éos

    10 février 2021 ( #Poésimages )

    Avancer dans les cils rebelles des dunes au centre, une lumière brisée d'ailes le monde se regarde comme à travers une vitre mouillée les noms ricochent en faisceau Tombe alors le surnuméraire sous l'ourlet de la nuit grignoté d'aurore à coup de becs...

  • Je perds tout

    15 février 2021 ( #Poésimages )

    Je perds tout en ce moment. L’inachèvement bonde de l’intérieur là dans ma main Oh la rongeante aridité la vie cascade à partir des paumes trouées stigmates d’où coulent les pierres unes à unes, qui ne serviront jamais. l’envol douloureux de corbeaux,...

  • Au moins essayer

    03 mars 2021 ( #Poésimages )

    Tes mots dans mes paroles ton bleu dans mon azur tes lignes dans ma main ton air dans mes poumons ton rêve dans ma nuit ton sommeil sur ma veille tes pas dans mes chaussures tes pleurs sous mes paupières tes ongles que je ronge ta peau qui me démange...

  • L'ombre-aile

    30 août 2019 ( #Poésimages )

    Aimer le monde au bouclé du bruit des fontaines, lever des cercles d'or qui dévorent l'espace jusqu'au bord. Tu le fais avec la lumière qui géométrise ta paume ; cette main de délicatesse où les tirets s'impriment, intrigants dans leur fixité. Le silence...

  • La touche étoile

    11 mars 2021 ( #Réflexions-fêtes )

    Dessin de Ryko Marty. A vec quelle aiguille écrit-on un livre d'heures ? La petite ou la grande ? Prendre le temps de bien y réfléchir. Faire le tri dans mes contacts, mais ne pas rayer le baiser : celui là, je l'aime vraiment. Pour cela, appuyer sur...

  • Dresseur de gouffres

    20 mai 2019 ( #Rudy )

    A Rudy. Voilà un petit collage pour illustrer notre devise, tu sais : "nous deux contre le monde entier". J'avais écrit cela dans le premier écrit que tu as inspiré, cet "enfant-lumière" qui a eu plusieurs vie, ce qui pour moi est une grande fierté. Rudy,...

  • L'oiseleuse

    22 mars 2021 ( #Poésimages )

    La lune blanche parle à la nuit une nuit belle comme le jour l’oiseleur a mis l’ange en cage alourdi d’inutile envol Le porteur d’ailes mâche et remâche la valeur déceptive d'une langue pétrifiée. En bas la pluie vernit les toits avec une douceur d’avril....

  • Les corbeaux

    03 avril 2021 ( #Poésimages )

    L’azur caisse de résonnance pare au rebond des noirs oiseaux. La chanson rauque grignote la colline coupe le silence de soie en déchirures sonores. Un crépuscule horticole plante les étoiles pâles sans alignement l'aléatoire sourit de ces semis rebelles...

  • Debout portant

    26 mars 2020

    Mémoire canif râcle le rauque du passé brouillard d'oiseaux repasse le film dis viens on se fait une toile émeri Chagrin gibier têtu impossible d'avoir sa peau même debout portant ne reste plus qu'à flotter un égoïsme pâle dans une forêt où aucun arbre...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>