Il ne restera que des rêves

Publié le par Joëlle Pétillot

 

Publié dans poésimages

Commenter cet article

Nouvel Alain (Mauron) 22/05/2014 19:34

Ca tangue et vire, comme le train du temps, tes vers, rompus comme des rails jointés. Et j'aime tant la lumière posée sur les pierres, derrière! Un instant. Pourtant, la lumière n'est-elle pas plus éternelle que ces pierres qu'elle éclairait?