Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lien d'émeraude

 

C’était un jour de forêt calme

Juste le vent tiède ; vous deux

Petite et grande côte à côte

Et voilà qu’un lien émeraude

Est venu comme la vie même

Offrir sa sourde vie de bête

Juste trois secondes, en bouquet

L’enfant riait :

La grande racontait des choses

Parlait d’un fabuleux cadeau

Minuscule présence au monde

Enclose dans deux mains légères

Posée juste avant le grand saut

Entre parenthèse de paumes.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Joëlle Pétillot


Voir le profil de Joëlle Pétillot sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
Un phasme... Légère brindille. Comme les liens improbables de la vie. Comme ces quelques mots qui la décrivent... Fragilité aussi.
Répondre
É
L'élégance de ton écriture !
Répondre
S
quelle jolie poésie, par le lien si fort de l'être vivant, l'autre si petit dans ce dialogue de mains!
Répondre
C
Et la petite en vert qui rime avec la bête.
Répondre
S
Ce beau lien d'émeraude frôle mon coeur. Les sensibilité se cueillent. A bientôt.
Répondre