Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Joëlle Pétillot

 

 

 

 

 


Hebergeur d'image





Hebergeur d'image





Hebergeur d'image





Hebergeur d'image





Hebergeur d'image


 

Hebergeur d'image

 

 

 

 

 

Hebergeur d'image

Les plaies qui dégueulent de nous

 

Rivière lente sur la piste 

L'âme de l'eau

 



 

Hebergeur d'image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Et chacun de nous de voir ses propres rêves tombés de haut à travers tes mots qui disent si bien toutes ces chutes.
Répondre
E
ils se recyclent ad vitam aeternam
Répondre
C
Je n'avais rien dit ici ? Je ne m'en lasse pas. D'accord avec Alain, ça chante beau ******
Répondre
G
Aucun ne reviendra... Voire ? La vie m'a déjà donné quelques surprises.
Répondre
N
Tes rêves tombés je les ai ramassés, ils ont empli mes mains.
Répondre
S
Bonjour,
L'extrait sur Facebook, zeste de votre poésie, m'a attirée de beau matin. Et à sa lecture complète, j'ai chaviré entre inspiration et tristesse. Je reviendrai vers vous.
J'ai créé une communauté sur overblog (qui a supprimé les communautés), puis sur Eklablog et Facebook "textoésies et vous". Je vous invite à nous rejoindre pour quelques flagrances poétiques. https://www.facebook.com/groups/283825151756991/
Répondre
N
Magique! Ca coule comme de l'eau et comme un chant, pourtant, même si tu es sourde, ça chante.
Répondre
K
Je voudrais être originale, mais je sais seulement dire que j'aime. J'aime tout, les photos, les mots, les arbres, l'eau, l'ambiance qui se dégage et le souffle que j'entends...
Merci
Répondre
M
La mémoire de l'eau, elle existe, elle garde tout, même les rêves dissous...
Répondre
H
Tant qu'il y aura des poètes pour les ramasser, l'humanité ne craint rien...
Répondre
¨
Ces rêves tombés, je sens que je m'élève.
Répondre