Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

carnets de guerre de mon pere

Tu viens de quitter l'hospice de Guise, laissant derrière toi un motard intransportable... Je ne redirai plus ici combien il est émouvant pour moi de poser mes pas dans les tiens. Ta jeunesse d'homme déjà mari et père aurait du se passer autrement. Inconnu...

Je t'ai quitté à-bas de ton cheval, le coude abîmé. Tu es évacué vers un hôpital... Je sais l'avoir dit bien des fois, je n'ai pas connu le jeune homme que tu étais, mais il y a des passages, dans ce qui suit, où je te retrouve pleinement. Mes aînés,...

Je t'ai laissé couché dans la paille, après un tour à l'estaminet. Suite, donc, de ton quotidien de soldat, en 1939, dans une campagne morne. Tu ne sais pas encore que les barbelés t'encercleront, peu de temps après, pour te voler l'enfance de tes deux...

Cette partie peut s'appeler "la guerre est déclarée". C'est ainsi qu'elle commence. Emotion rétrospective ? Distraction ? -Rien d'étonnant, tu faisais partie des artistes lunaires, toujours cherchant ta pipe, ta casquette, tes gants...- mais à la date...

Loÿs Pétillot, jeune homme, jeune père de mes deux aînés, vit son premier jour de soldat à la fin d'un mois d'août particulier, celui de 1939. Dans l'écrit précédent, la voiture de son beau-père, une 202, en s'éloignant, "coupait le dernier lien qui le...

L'histoire commence de façon à la fois banale et sereine : un long week-end passé avec des gens choisis. Ces personnes cumulent : amis et famille à la fois. Il se trouve qu'avec l'un d'entre eux nous avons une grand-mère trait d'union, comme il sied à...

<< < 1 2