Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Les cailloux des rivages

    08 juin 2014 ( #poésimages )

    Les cailloux des rivages dessinent une ombre dans l'eau. Un palais de mosaïque, poème en prose minérale, et la musique de la terre crie tout autour ; celle-là même qu'on ignore, la musique des berceaux. Les arbres meurent à peine, ils y mettent le temps....

  • Petite chronique des grandes hontes 5 : redoutons les 3 suisses.

    21 mai 2014 ( #Petite chronique des grandes hontes )

    Certains jours, il y a complot. On ne discipline rien: ni ses gestes, ni les évènements, ni les gens: tout nous échappe, désobéit, se dérobe, se dépoile pour ne plus laisser que l'os à ronger de ce qui aurait du se passer. Aurait pu. Si seulement... Le...

  • Banque, banque. Petite chronique des grandes hontes, 4, hélas.

    14 avril 2014 ( #Petite chronique des grandes hontes )

    Les banques constituent des lieux glacials où officient des robots. Pourtant, il arrive qu'on s'y rende en sifflotant. Ce jour là... Ce jour là, au chaud dans ma bonne vieille voiture rouge, j'avais mis à profit la pause-déjeûner pour me rendre dans le...

  • L'avis du rail... Honte ferroviaire. Petite chronique des grandes hontes, 3. Clap.

    10 avril 2014 ( #Petite chronique des grandes hontes )

    Ça s'est passé il y a très longtemps. C'est un souvenir féroce. Ferroviaire aussi. Un train m'emportait alors, après une rude journée de travail et une nuit fort courte l'ayant précédée : rien d'inavouable, juste une fête joyeuse entre potes et potesses....

  • Petite chronique des grandes hontes, 2. Un inconnu nommé Nénesse...

    07 avril 2014 ( #Petite chronique des grandes hontes )

    Il arrive souvent qu'un rien pousse l'imagination : d'un détail incongru, fil infime abandonné sur un revers, feuille qui passe, on tire parfois la plus folle substance. D'aucun poussent le jeu jusqu'à devenir des écrivains majeurs à partir d'un gâteau...

  • Malice au pays des...

    17 mars 2014 ( #Réflexions-fêtes )

  • L'enfant-lumière

    21 février 2014 ( #poésimages )

    Tu es un enfant-regard… …à qui la vie a joué un tour, pas de bon goût. Et pour la remercier, là où d'autres seraient amers ou butés, tu souris. En toi je devine des moments difficiles : tes mots ne t'obéissent pas. Ils piétinent comme de sales gamins...

  • Variations et petites cassures

    20 février 2014 ( #Réflexions-fêtes )

    Les draps froissés sont susceptibles. Ils s'effacent en mille plis qui soulignent les ruptures. Mais pourquoi dit-on "rompre avec..." quand on rompt toujours contre, ou loin de ? Quoique. Privez le de "avec", et le "rompre" devient martial, sonne du clairon,...

  • Sacré job

    17 février 2014 ( #Réflexions-fêtes )

    Cher non-journal Ce noir m'ennuie. Il est profond, sans âme, rongeant dans son infinitude. L'obsédant silence du rien, l'abyssal vertige du non-être, et moi au milieu comme un con. Trop longtemps que cela dure. J'aimerais œuvrer, mais cet abîme en moi...

  • Petites misères violettes

    28 janvier 2014 ( #Réflexions-fêtes )

    Si une femme maigre avec sourire surdoté, mais peu de lèvres, vous dit au détour d'une conversation : je m'inscris en faux , en secouant son drôle de voile noir... Barrez-vous ! --------- Parlons, parlons beaucoup, à débit frénétique. Remplir les blancs,...

  • Dessous chiqués

    26 janvier 2014 ( #Réflexions-fêtes )

    Chacun sait que les dessous affolent : la dentelle nacrée sur une chair rose, la noire dont les méandres savants révèlent la blancheur , les bretelles souples et satinées glissant avec tant de grâce sur une épaule offerte; tout attire la lèvre gourmande,...

  • Obéissants désordres

    22 janvier 2014 ( #Réflexions-fêtes )

    La folie, c'est comme le café : meilleur en grains. Penser à planter ces grains là sur des terres d'ailleurs, des déserts fertiles, des rivières affolées auxquelles rien ne résiste, surtout pas les raisonnables. Ceux là, gardons nous en. Ils ne savent...

  • Anges et listes (Agendadoux)

    16 janvier 2014 ( #Réflexions-fêtes )

    < Q ue dire aux anges ? Ils passent, et n'écoutent jamais. Pas moyen d'en placer une. Sans doute pour ça que chacun se tait. L e temps file. Les bas aussi. Réparer ? Pas question : ni horloge, ni talon. Que des erreurs d'aiguillage. L e fil du rasoir...

  • Lettres et esprit

    15 janvier 2014 ( #Réflexions-fêtes )

    Les imprimeurs sont inquiets, les fautes n'osent plus sortir. Elles restent dans leur coquille. Les virgules sont susceptibles. La preuve, apostrophez une virgule : elle se vexera, point. Entends-tu dans ma voix, là, cette vibration ? Une voix aux accents...

  • Conte de fée, conte d'effet (pervers)

    10 avril 2015 ( #Réflexions-fêtes )

    Les contes de fées sont structurants pour le développement de la psyché enfantine. Bien bien. Nous allons donc procéder à une revue de détail. Commençons par Blanche-neige ♪♫♪, il faut bien commencer par quelqu'un. Objet de la vindicte d'une marâtre narcissique,...

  • Riquet à la houppe, oups .

    21 mai 2015 ( #Réflexions-fêtes )

    Comme nous l'avons souligné il y a peu, les contes de fées sont équilibrants pour la gent enfantine. Après avoir soumis à votre réflexion les cas de Blanche-neige, Cendrillon, petit Poucet et autre Peau d'âne, nous allons consacrer la présente conférence...

  • Petite chronique des grandes hontes-27- Coquille !

    08 septembre 2018

    Après un certain temps écoulé non pas sans honte, (ma vie de distraite en génère à foison) mais sans honte notable, il advint donc pas plus tard qu’aujourd’hui… un message. Et tout a basculé. Préambule : je choisis mes amis FB avec prudence, voire subrepticité...

  • Passé les vagues

    29 août 2018

    Posé dans l’oblique du soir, il y a cet or presque rouge qui pointille les hauteurs, toits ou falaises. Un silence, celui qu’on reconnaît à la netteté des choses, au froid des contours. La mer a monté, les bateaux oscillent sur une absence, celle du vent....

  • Elles rugissent, et nous tremblons

    26 mars 2014 ( #poésimages )

    Le vent en nous, le vent dehors. Il y a une fausse paix entre deux vagues, un faux silence dans le vacarme. Le tourbillon bat les cordages, le bateau plein d’âmes terrées... Il y a des choses qui tombent, les machines cognent, battent les tempes, et l’eau...

  • SSSSSSSSSSSSSSSS

    07 septembre 2016 ( #Trousse-chemise )

    Draps froissés sur une absence si sensible. Sans la soie de son souffle, sans la si douce sensation de sa salive sous la mienne, salée salie, sans celle de sa voix suave susurrant cent murmures, que faire de cette vie sans son, de ce silence et de ses...

  • Les jours différents-3-

    25 janvier 2015 ( #Carnets de guerre de mon père )

    Cette partie peut s'appeler "la guerre est déclarée". C'est ainsi qu'elle commence. Emotion rétrospective ? Distraction ? -Rien d'étonnant, tu faisais partie des artistes lunaires, toujours cherchant ta pipe, ta casquette, tes gants...- mais à la date...

  • Reste avec moi

    24 janvier 2015 ( #poésimages )

    C'est comme un frisson doux qui passe Une lumière un peu plus bleue L'espace Tout près des yeux C'est une ride à la rivière Un chant d'oiseau filé sur l'eau Hier Comme un écho C'est le jour qui s'attarde en douce Un temps qui s'étend comme un drap La...

  • Petite chronique des grandes hontes 6, et récente, vous pouvez pas savoir

    06 septembre 2014 ( #Petite chronique des grandes hontes )

    Alors voilà. Il ne faut jamais faire confiance en aveugle à la technologie. D'ailleurs, j'en profite pour clamer ici avec vigueur que je hais la technologie, et encore plus fort le besoin qu'on en a. Il se trouve que je connus sur un espace dévolu à l'écriture...

  • Desidero

    14 juillet 2014 ( #poésimages )

    Certaines souffrances sont telles qu'on a l'impression de les vivre depuis un ailleurs qui existe à peine. En différé. Drôle de blessure. Lésion étrangère, en somme. Certaines colères nous emportent si loin qu'on ne se ressemble plus. L'océan qui submerge...

  • Inventaire

    27 juin 2014 ( #poésimages )

    Ici les barques, là les bouées. Ici les gilets, là les rames. Ici ce qui va nous sauver, à moins qu’au cœur de nous se trame l’idée de tout abandonner… Ici les bouées, là les barques, les rames pour nous emporter, Mais où ? Vers quel drame ? Vers quelle...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>